Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 546
Visiteurs actuellement sur le site: 56

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

Those Whom The Gods Detest Tour

Nile, Krisiun, Grave, Ulcerate, Corpus Mortale

24.11.09 / Les Docks - Lausanne

Flyer

Skartnak.com Ce live-report contient en fait deux live-reports (on est trop généreux). Comme vous le constaterez assez vite, Ar-Findel et moi-même avons eu EXACTEMENT le même avis sur ce concert (ou pas...)

sickness: √áa faisait un petit bout de temps que la salle des Docks n'avait pas accueilli un concert de metal. Grand bien leur a prit d'√™tre l'h√īte en ce mardi soir des titans Nile, puisque la salle √©tait tr√®s bien remplie, surprenant un jour de semaine, surtout pour une affiche aussi brutale.

Ar-Findel: C'est avec une motivation amoindrie par l'√©puisement habituel du taff¬† pendant une rude journ√©e, que je m'aventure, le ventre vide de¬†nourriture (pas grave on peut le remplir de binch) et de motivation,¬†dans l'antre o√Ļ va se d√©rouler ce soir 2 concerts plus qu'int√©ressants¬†dans les Docks de Lauz ; c'est √† dire les allum√©s br√©siliens de Krisiun¬†qui m'ont laiss√© plus que d√©truit ; "comme apr√®s une nuit de baise" (R√©f¬† : live report du 25.11.08) . Je m'attendais √† un show √©norme, appuy√©¬†cette fois-ci par les ricains de Nile.

sickness: A 19h30 tapantes, Corpus Mortale envoie la sauce. Ce groupe danois, avec trois albums en poche, a d√©j√† 16 ans d'activit√© au compteur. √áa se voit : tout est tr√®s bien en place, c'est propre (sauf quelques solos en peu sketchy), et tediou √ßa poutre bien ! Ce groupe a le sens des riffs qui font mouche, parfois pr√©c√©d√©s de petites mont√©es de pression qui les rendent encore plus explosifs (mention aux d√©marrages des chansons). Le groupe a un go√Ľt assez marqu√© pour le shred sur gros tapis de double, et malgr√© la vitesse √ßa groove bien ! Pas mal de passages blast√©s, quelques passages mid-tempo pour mettre en valeur les solos (bien foutus et accrocheurs). Bref une excellente surprise, √ßa chie dans les r√®gles de l'art, c'est p√™chu, c'est catchy, on prend facilement ses marques (du genre on arrive √† pr√©dire sans rien conna√ģtre des morceaux les passages qui nous feront secouer la nuque). Du tout bon !!

sickness: Apr√®s une petite pause, Ulcerate investit la sc√®ne. C'est le groupe que j'attendais le plus de voir, car un petit passage sur leur Myspace quelques jours plus t√īt m'avait fait une √©norme impression. M√©langer brutal death avec du post-rock et en faire une musique aussi trippante... rondidjou je me passe leur dernier album depuis quelques jours et je me dis que c'est un des meilleurs trucs que j'ai entendu depuis un sacr√© paquet de temps !!! Je vais essayer de pas trop m'√©tendre mais on tient vraiment l√† un groupe exceptionnel. D√©j√† ce son de guitare ! Je saurais pas exactement comment le d√©crire. √áa m'√©voque du Incinerate pour l'√©paisseur du son et le c√īt√© dissonant et aigu des riffs, mais je comparerais plut√īt Ulcerate √† Origin, car m√™me si la musique est bien diff√©rente, on retrouve ce c√īt√© classieux et sophistiqu√© sous ce d√©luge de d√©cibels. √áa d√©gage vraiment une sacr√©e atmosph√®re ct'histoire, quelque chose d'√©crasant et de majestueux √† la fois. Donc les passages bourrins d√©potent puissance mille, et apr√®s le groupe ralentit, joue lent et lourd, ou au contraire a√©r√© et ambianc√©, avec des notes "flottantes" dirons-nous, et o√Ļ le batteur nous sort des plans hallucinants, avec une frappe millim√©tr√©e, tout en finesse et en nuances. C'est simple, j'ai jamais autant tripp√© en mattant un batteur √† l'oeuvre, j'√©tais compl√®tement absorb√©. Dommage que la richesse de son jeu soit moins perceptible sur cd. Bref je vous encourage √† aller checker une vid√©o du gaillard ICI (Caecus - batterie seulement) ou L√Ä (batterie sur le morceau Everything Is Fire). Un jeu assez proche de Hannes Grossmann (ex-Necrophagist, Obscura) ou Lille Gruber (Defeated Sanity) pour l'alternance "3 millions de coups par minute" et passages √ľber-techniques √† base de cymbales.

sickness: Dans un style bien diff√©rent, Grave encha√ģne les hostilit√©s de la soir√©e. Ce pilier du death metal made in Sweden existe depuis plus de 20 ans, avec huit albums au compteur. Perso j'ai d√©croch√© de ce groupe apr√®s 2-3 albums qui ne m'ont pas passionn√©, ce qui n'a pas l'air d'√™tre le cas du public qui sera bien agit√© pendant ce concert. Des guitares bien grasses, beaucoup de pouta-pouta, pour une musique un peu trop lin√©aire √† mon go√Ľt. Le groupe a choisi beaucoup de titres des premiers albums, et √† ma grande surprise a compl√®tement zapp√© Soulless, que je croyais √™tre un grand classique incontournable de Grave. Dommage car c'est ma chanson pr√©f√©r√©e du groupe.

1. You'll never see
2. Extremely Rotten Flesh
3. Obscure Infinity
4. Morbid Way To Die
5. ?
6. ?
7.Into The Grave

Ar-Findel: Autant le dire tout de suite, les trois premiers groupes étaient aussi intéressants que de regarder les bulles de ma bière coupée à l'eau et observer ma clope  que je m'amusais à faire tournoyer sur mes doigts comme avec un stylo, avant de finalement passer la soirée à l'extérieur en attendant que les 2 groupes de tête d'affiche commencent. Malgré que les groupes n'étaient pas mauvais et disposaient tout de même d'un panel de rythmiques/mélodies/blast intéressants rien de suffisant pour le blasé que je suis.

Ar-Findel: Krisiun : A peine arriv√©s sur sc√®ne, le d√©luge commence, pas de¬†surprises, set ultra-carr√© qui avalanche sur un public mou, √©parpill√© et¬†√©trangement peu motiv√©, (on se serait cru dans un pogo d'un groupe de¬†ska). L'ivresse peine √† monter, les cheveux n'arrivent pas faire des¬†va-et-viens, personne ne bourre les premi√®res lignes de grand coups de¬†latte dans le dos. Dedieu mais il est pass√© o√Ļ le public? C'est peut-√™tre le light show de la soir√©e qui donnait pas envie.... En effet les¬†jeux de lumi√®re furent d'un basique sans pareil, du premier au dernier¬†groupe. Sont pass√©s ou les super effets de "contre-jour", les lumi√®res¬†plongeantes, les coups de stroboscopes et effets de machine √† fum√©e C'√©tait mou. Et comble de l√† d√©ception, une fois encore ils n'ont pas¬†jou√© Ravager titre qui aurait au moins rendu un peu plus originale la¬†set-list qui est malheureusement souvent la m√™me...

sickness: Place donc au trio br√©silien Krisiun, que je d√©couvrais aussi ce soir-l√†. En dehors des fameux blast-beats en 6/6 du batteur, je retiens de Krisiun une musique tr√®s dynamique, avec des passages contrast√©s pour un rendu bien √©nergique et in your face. Les passages fa√ßon mitraillette (blast-beats coll√©s aux riffs syncop√©s) avec la d√©ferlante de stroboscope font leur petit effet !! Le public √©tait bien motiv√© - en tout cas c'est l'impression que √ßa donnait depuis o√Ļ j'√©tais lol - avec des circle-pits et tout le toutim, bref du tout bon !

sickness: Et enfin, apr√®s une pause un peu plus longue (normal, il fallait virer la deuxi√®me batterie pour laisser place √† l'impressionnant kit de Georges Kollias, un des grands noms du drumming extreme), des samples √©gyptiens r√©sonnent dans la salle, et Nile attaque leur set avec le premier titre de leur dernier album Those Whom The Gods Detest, avant d'encha√ģner sur une bonne s√©rie de classiques, √† commencer par la fameuse Sacrifice Unto Sebek que beaucoup de fans ont imm√©diatement reconnu. Du tout bon au niveau des choix des morceaux, mise √† part peut-√™tre 4th Arra Of Dagon, que je consid√®re √™tre la chanson la plus chiante du dernier album. Je pense qu'une Utterances Of The Crawling Dea, Permitting The Noble Dead To Descend To The Underworld ou The Eye Of Ra aurait mieux pass√©, mais √† ce niveau c'est carr√©ment du pinaillage car Nile a jou√© √† merveille son r√īle de gros rouleau-compresseur egyptian-style. Puissance, rapidit√©, technicit√©, pr√©cision, rien √† redire, √ßa d√©fouraille s√©v√®re !!! Et quel son massif... Le petit plus sera de trouver un plectre par terre apr√®s le concert, √ßa fait toujours plaisir.

1. Kafir!
2. Sacrifice Unto Sebek
3. Execration Text
4. Serpent Headed Mask
5. Ithyphallic
6. Papyrus Containing the Spell to Preserve Its Possessor Against Attacks From He Who Is in the Water
7. 4th Arra Of Dagon
8. Sarcophagus
9. Lashed To The Slave Stick
10. Cast Down The Heretic
11.Black Seeds Of Vengeance

Ar-Findel: alors l√†, la d√©ception TOTALE! Oui Nile est un grand groupe! Oui¬†Nile je les adore! Mais quelle d√©ception. (!!!) A peine rentr√© de m'√™tre¬†oxyg√©n√© les poumons avec du tabac et pu cracher le venin en stock¬†concernant le public de Krisiun, je me retrouve face √† un choc¬†√©motionnel des plus vifs ( oui oui de l'√©mo dans mes textes!). Je¬†m'explique : tout en sachant que Nile est inspir√© a 99% de la mythologie¬†√©gyptienne, et n'ayant jamais √©t√© int√©ress√© par leur vid√©os¬†clips/live/reportage etc sur le net et autre m√©dias, je m'attendais AU show pensant √©videmment que Nile √©taient du genre √† en mettre plein la¬†vue ; des statues d'Anubis surplombant les flancs de la sc√®ne des back¬†et sides drops avec des hi√©roglyphes, des gongs gigantesques voir¬†quelques musiciens session pour venir ajouter un cot√© majestueux,¬†profond et √©pique au passages ambiants dont le groupe est l'un des seuls¬†dans le genre a si bien les rendre... Mais non, mais non! QUE DALLE!¬†Juste les bonhommes sur sc√®ne, d√©bitant un son parfait, chaque mesure au¬†m√©tronome, avec un son surpuissant et d'une profondeur qui leur est¬†propre. Niveau musique y'a rien √† dire, les ricains assurent, mais le¬†fait qu'il n'y a pas eu le show auquel je m'attendais, ma g√Ęch√© mon¬†premier concert avec Nile sur sc√®ne.

sickness: Des concerts d'une telle qualité ça passe toujours très bien, en plus cinq groupes excellents pour 30fr, c'est vraiment pas du foutage de gueule. Pour un commentaire plus général, je dirais que la sono des Docks était vraiment au poil, le lightshow carrément mou du cul et le public quand même bien motivé pour du br00tal (c'était pas l'orgie on est bien d'accord, mais ça répondait bien, et n'oublions pas qu'on était un mardi soir).

Merci à Olivier de Voice Of Ruin pour les photos.

Live Report : Arnaud M.

Ajouté le : 02.12.09

Live Report cliqué : 5797 fois

Those Whom The Gods Detest TourThose Whom The Gods Detest TourThose Whom The Gods Detest TourThose Whom The Gods Detest Tour

Chroniques similaires :

Nile

Nile

"Ithyphallic"


Date de sortie : 2007

Note: 4/5



Live Reports des mêmes artistes :

A Vile Desolate Sands Tour 2019

A Vile Desolate Sands Tour 2019

Nile, Hate Eternal, Vitriol

Date : 17.09.19

Lieu : Kiff - Aarau

Doomsday

Doomsday

Malevolent Creation, Grave, Belphegor, Vital Remains, Hate, Ethereal

Date : 04.12.15

Lieu : Kulturfabrik - Lyss

Sylak Open Air 2015

Sylak Open Air 2015

Dark Tranquillity, Kataklysm, Death Angel, Krisiun, Epica, ...

Date : 09.08.15

Lieu : Open Air - Saint Maurice De Gourdans

Confronting Entropy European Tour MMXIV

Confronting Entropy European Tour MMXIV

Ulcerate, Wormed, Solace Of Requiem, Gigan, Départe

Date : 05.12.14

Lieu : Downi - Worblaufen/Ittigen

Krisiun

Krisiun

Krisiun, Misery Index, Necroblation

Date : 27.06.13

Lieu : Le Romandie - Lausanne

Liste des commentaires :

stinky

G-R-A-N-D-I-O-S-E comme Report je me suis bien marré à vous lire!

Posté le : 03.12.2009 à 15:12

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Scott Sellers

Scott Sellers

Being Strange

Kroniks
Pity Party

Pity Party

"Concrete"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Guilhem

Guilhem

"Born & Bored"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Fast Lane

Fast Lane

"Life On A Slackline Strap"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Matchup, The

Matchup, The

"Straight To The Core"


Date de sortie : 2020

Note : 4/5

Krang

Krang

"Singalong"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Darkrise

Darkrise

"Circles Of Failure"


Date de sortie : 2019

Note : 4/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Among Vultures

Among Vultures

avec Edmond


ajouté le : 27.03.19

Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

Alesana

Total des commentaires : 9

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Maroon

Total des commentaires : 8

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

Total : 448 commentaires



Banner on Skartnak.com