RSS Kroniks
Yersinia

Yersinia

Efter Oss Syndafloden


Pays : Suède

Date de sortie : 2010

Note du kronikeur :

Skartnak

Assez bon

Pas encore de notes de lecteurs sur cette kronik

Style : Metalcore/ Hardcore


Pour les Fans de : The Ghost of a Thousand, The Ghost Inside, Architects



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com "Yersinia c’est ce que vous obtenez quand vous laissez des Suédois, nourris au black metal, death metal et crust indigène, faire du metalcore", nous informe le groupe sur son myspace. A la manière dont le Dr. Frankenstein s’est décidé à faire bouger la scène locale genevoise du XIXème siècle en lâchant un monstre dévastateur dans nos contrées, la joyeuse bande scandinave choisit de donner vie à onze titres dans le but de mettre une petite claque à la péninsule. Malheur, les créateurs perdent tout contrôle et l’album parvient jusqu’à la Suisse paisible, où rien ne vient troubler le repos de ses habitants.
D’abord déstabilisé par la décharge immédiate de décibels, on s’étonne par la suite du langage étrange, hurlé à la mort de la plus haineuse des manières. Souvent poussée à bout, la voix offre quelques petites ascensions émotionnelles quand elle retombe au plus bas pour nous dire quelques mots, avant de retourner au front et charger à nouveau. Musicalement, on ne nous laisse aucun répit. On assiste à un marathon furieux qui a tendance à s’essouffler au fur et à mesure que les titres se déroulent.
Une fois la claque passée, on déchante un peu. L’album manque d’idées, de pulsions, qui redonneraient aux morceaux leur valeur. On a un peu l’impression d’entendre la même chose, tournée de manière différente à chaque fois. Ça drop, ça déroule, c’est guttural, c’est puissant, mais ça manque de relief et de profondeur. La réelle déception ne vient pas du manque en lui-même, elle vient du fait que les influences citées plus haut sont très présentes au long de l’album, sans pour autant lui apporter quelque chose. Mal agencées, les parties qui flirtent avec le black et le death auraient permis à l’album de respirer un peu et de créer un univers plus complet, il n’en est rien.
C’est toujours un plaisir d’entendre une langue peu courante sur un style musical qu’on apprécie. Mais en partant à toute allure, Yersinia oublie que onze titres c’est long et qu’il est difficile de garder un auditeur en haleine. En se réfugiant derrière un son qui en met plein la vue, les suédois relèguent la structure de l’album au second plan et tombent dans la répétition.
Que le peuple helvète se rassure, il se relèvera de cette invasion musicale de nos amis du nord. Il en faudrait plus pour nous troubler.

Kronik : Arnaud

YersiniaYersinia

Plus d'infos :

Label : Black Star Foundation

Site Web : www.myspace.com/yersinia

Bandcamp : yersinia.bandcamp.com

Site du label : blackstarfoundation.com


Kronik ajoutée le : 31/01/2012

Kronik cliquée : 1882 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Du même label :

Atlas Losing Grip

Atlas Losing Grip

"State of Unrest"


Date de sortie : 2011

Note : 3/5

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Crappy Fab

Crappy Fab

Looking for the Answers, Surrounded by Vultures

This Is Hell

This Is Hell

Sundowning

Lofofora

Lofofora

Mémoires de Singes

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 208

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 151

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Total : 15281 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2319 commentaires