Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 759
Visiteurs actuellement sur le site: 35

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Mirrorthrone

Mirrorthrone

Gangrene


Pays : Suisse

Date de sortie : 2008

Note du kronikeur :

Skartnak

Incroyable

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 26 notes

Style : Black Metal


Pour les Fans de : Dimmu Borgir, Nevermore, Abigor, Weeping Birth



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Sortie élue album de la semaine par notre rédaction !
Historique des albums de la semaine

Skartnak.com Chapitre d'avant "Prologue":

J'ai projeté mon ouïe à travers ces contrées. Aussi loin, aussi fort et aussi longtemps qu'il m'était possible...

Je suis resté là, seul, durant de long instants, percevant le moindre son, en attente de ce moment idéal.
J'ai patienté un jour entier, puis un second et un troisième... J'ai patienté jusqu'à ce que tous mes sens soient en éveil, jusqu'à ce que je ne fasse plus qu'un avec les éléments qui m'entouraient.
C'est à ce moment qu'ils sont venus à moi, ces carillons... Ces tourments maléfiques. Des mélodies sorties des lambes, venues nous avertir qu'hier n'était plus et ne serait plus jamais, et, que demain était tout, sauf certain.
Comme un glaive qui s'enfonce dans ma poitrine, elles m'ont transpercé de part-en-part. Un glaive, mais de ceux qui ne blessent pas, du moins pas comme on l'entend, nous mortel. Non, de ceux qui caressent les sensations, qui éveillent les plus vils instincts, qui embrasent nos coeurs et qui insufflent l'envie d'en découvrir un peu plus...

Je suis resté là, seul, pour une éternité et je me suis laissé entraîné...

Chapitre premier "Introduction":

Mirrorthrone se trouve être l'un des multiples projets solo de Vladimir Cochet. Un jeune homme bourré de talent qui réside non loin de chez nous, à Chailly sur Montreux.
Reflets multiples de sa créativité sans limite et... sans égale, cette entité nous fait entreprendre un voyage fascinant aux confins de la musique.

La naissance du concept remonte à il y a 8 ans déjà, puisque c'est en juin 2000 qu'il a vu le jour, sous l'impulsion d'une envie récurante de créer une musique plus éclectique que ses projets précédents, eux-mêmes orientés vers de plus sombres extrêmes.

En 2001 et 2002, deux démos voient le jour pour notre plus grand plaisir. Très vite, Vladimir attire l'attention du label américain Red Stream Inc. qui sortira en Mai 2003, le premier full lenght nommé "of wind and weeping". De manière méritée, cet album récoltera sa dose de feedbacks encourageants, récompensant ainsi un travail de titan et une réussite de précision absolument surprenante.
En 2006 Mirrorthrone offre au monde son deuxième enfant légitime; nommé "Carriers of Dust" et sorti lui aussi sur Red Stream Inc. Là encore la réussite est au rendez-vous pour cet album qui sera accueilli de la meilleure manière qu'il soit. Souvent récompensé de la note maximale lorsque chroniqué, tant sur la toile, que dans les zines spécialisés "Carriers of Dust" ajouta clairement une branche massive à l'arbre généalogique de la musique extrême.

Puis, tel un animal qui hiberne pour mieux préparer son retour à la vie, Mirrorthrone subit un nouveau Hiatus, événement courant dans la vie de ce funambule musicien, qui jongle en permanence avec de multiples projets-. Jusqu'en 2008 et la sortie du troisième opus de la saga; "Gangrene" qui marque le retour du trône de miroir dans ses plus beaux habits. Reflets d'une maturité musicale exacerbée par les années de compositions et d'ouvrages... constamment remis sur le métier.

Voilà donc, "Gangrene" par Mirrothrone, de Vladimir, géniteur polyvalent de génie qui sera je l'espère, ravi de ces quelques lignes dont il jouira sur SKARTNAK.COM

Chapitre second "Le contenu":

"Gangrene" trouverait certainement sa place dans un opéra, mis en scène quelque part, entre le paradis et l'enfer. Jamais auparavant, un artiste n'aura su matérialiser avec autant d'élégance, cette frontière commune entre ses deux mondes, finalement si proches. Les mélodies pèsent de tout leur poids sur l'ensemble de l'heure de musique proposée et il devient très facile d'imaginer moults images, lorsque l'on se prend à fermer les yeux et à se laisser transporter par tant de magie. A contrario, l'ambiance générale dénote une certaine sensation de malaise ambiant. Une emprise maléfique qui marque clairement les limites. Les vierges qui s'offrent toute entière, enivrées jusqu'à la lie, c'est à côté... Excepté si elles arborent des dents de vampire, des cornes, ou portent des strings léopard & bas-résille toile d'araignée. (quelle douce vision !)

La richesse proposée est tout simplement hallucinante. Tant au niveau musical que technique le disque atteint des sommets. Et si l'on prend en compte que Vladimir a TOUT fait seul, ça en devient carrément arrogant... Les guitares sont splendides. Du moindre riffs au solos, en passant par les passages de type "mandoline" , c'est impeccable de bout en bout. La batterie -programmée virtuellement- nous prouve que les progrès effectués en matière de sampler sont tels, qu'il devient presque impossible de déceler qu'il s'agit en fait d'une... machine. Et comme il se paye le luxe de la programmer avec plus d'intelligence que le ferait le 90% des "vrais" batteurs, le résultat est véritablement flatteur. Le disque est régulièrement ponctué de synthés, d'orgues, de piano 'standard' ou d'instrument à cordes (Violons, Violoncelles, Violas, etc...) tous programmés avec brio, ce qui ajoute une dimension particulièrement mélodique et délicate à l'oeuvre. Quand aux chants, là aussi, l'auteur nous fait étalage de tout son talent, naviguant entre les gutturales, les clairs (me faisant parfois penser à quelques notes d'exotisme oriental), les 'parlés', les criés démoniaques, il y en a véritablement pour tout les goûts.

C'est un disque énorme qui vous fera sans aucun doute vibrer du début à la fin. Pour ma part, j'affiche une petite préférence pour la piste No3 "The fecal rebellion" qui résonne d'une mélodie splendide à faire couler les larmes au fils caché de l'union secret de Chuck Norris et Steven Segal.

Mais qu'on se le dise, c'est dans son entier qu'il est beau et qu'il prend toute sa dimension !

Chapitre troisième "Le contenant":

Bien évidement, un autodidacte solitaire ne saurait confier le soin du layout à une tierce personne. Ce projet lui appartient de bout en bout, c'est donc dans la plus pure logique qu'il réalise lui-même l'Artwork (très réussi) de "Gangrene" (et de toutes ses autres productions soit-dit en passant...). Une nouvelle occasion de nous prouver qu'il est un artiste non seulement talentueux, mais incroyablement complet. Quelle dextérité...

Chapitre quatrième "La production":

Le son du cédé est de très bonne qualité et sonne véritablement 'grosse production'. Ce qui est d'autant plus étonnant, lorsque l'on pense que tout a été enregistré dans sa chambre, avec du matériel (de qualité, certes) acquis au fil du temps et géré de ses mains, celles de l'autodidacte accompli qui n'a décidément peur de rien.
On ne peut que rester sans voix et pantois devant le résultat hallucinant de cette production qui frise la perfection à plus d'un titre !
Et dire que certains grands studios ...

Chapitre final "Epilogue":

Je suis resté là, figé tel une statue, les larmes ruisselants sur mes joues. Je suis resté là et j'ai écouté, j'ai ressenti. Je me dis que le spectre d'émotion qui fait vibrer mon tout entier a atteint son paroxysme, pourtant je me fais sans cesse surprendre à aller plus loin. A me laisser entraîner plus profond sans prendre garde à conserver un tant soi-peu d'énergie pour le chemin du retour.
Qu'il est doux ce chant.
Durant tout ce temps, j'ai voyagé... J'ai rêvé...

Bravo, chapeau bas messire !

PS: Pourquoi ne pas mettre en jeu le cédé gratuit pour tous les courageux qui lisent la chronique jusqu'à la fin? ;)

Kronik : Cedrik

Mirrorthrone

Plus d'infos :

Label : Redstream Records

Site Web : www.mirrorthrone.com

Myspace : www.myspace.com/mirrorthrone

Site du label : www.redstream.org


Kronik ajoutée le : 28/05/2009

Kronik cliquée : 2898 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch

Liste des commentaires :

Drakk

Un album merveilleux le "top" du Black Metal selon mon avis... BRAVO Vladimir continue comme sa! ;) A+

Posté le : 09.01.2009 à 22:51

arnaud

J'ai jamais été dans le black metal mais là franchement tu m'as donné envie d'essayer ce Mirrorthrone... Très bonne kro ;)

Posté le : 15.08.2008 à 20:39

cedrik

Alors Rodg' c'est comme ça que tu répares ta demi finale contre les frères Bryan ? Mon grand va vite t'echauffer, la médaille est à portée de main, et toute une nation compte sur toi.

(en tout cas moi, je compte sur toi !)

ps. Avoir la trique sur mirrothrone, c'est comme As I lay dying en première partie de Killswitch engage.... C'est hors contexte, de très mauvais goût !

A+

Posté le : 15.08.2008 à 15:02

Federer

Eh mec t'avait la trik en l'écoutant ce cédé... Bon effectivement rien à dire c de la folie! mais tu m'as bien fait marré avec ta chronique! A+

Posté le : 15.08.2008 à 14:49

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Never Face Defeat

Never Face Defeat

Changing Times

Coming Fall, The

Coming Fall, The

Demo

Melissa Auf Der Maur

Melissa Auf Der Maur

Out Of Our Minds

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 209

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 152

Slipknot

Total des votes : 137

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 73

Total : 15317 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 62

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

NATO

Total des commentaires : 19

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Total : 2323 commentaires