Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 840
Visiteurs actuellement sur le site: 33

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Fucked Up

Fucked Up

David Comes To Life


Pays : Canada

Date de sortie : 2011

Note du kronikeur :

Skartnak

Excellent

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 7 notes

Style : hardcore-punk-noise


Pour les Fans de : Fugazi, Black Flag



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Trois ans après le très réussi The Chemistry Of Second Life, les canadiens de Fucked Up reviennent avec un nouvel album, double vinyle grande classe à l'appui. Inclue une feuille cartonnée format 33 tours, sur laquelle on trouve une chanson/poème parlant de ce nouvel album, dans lequel ils avertissent «  And here it is, our new release, And let me warn you it is a beast ». Il semblerait qu'ils attendent une écoute attentive et complète de leur disque « Do you even listen to the whole thing ? Or just the parts that you could sing along to as if you were really there and not at home in an easy-chair ». L'album dure 80 minutes, donc un peu difficile de chroniquer cet album point par point. Fucked Up ne vient comme les autres, et leur hardcore indie n'est pas forcément facile d'accès. D'ailleurs, ils en sont bien conscients « Maybe our style is too obtuse for you, our lyrics too abstruse ». Ce disque est-il véritablement une « beast » ? Effectivement, c'est un excellent album.

Ce disque est en effet un concept album, divisé en quatre actes, à l'instar d'une pièce de théâtre, chacun formant une face de vinyle. Chaque face a son sous-titre, chaque morceau est une partie de la pièce de théâtre musical. Le premier morceau est donc la rencontre entre David et Veronica, et autour de cette histoire d'amour va se dérouler toute la pièce musicale. David Eliade, ouvrier d'usine, tombe amoureux de Veronica Boisson. Ils veulent construire une bombe ensemble, avec le but de contrôler l'usine. Veronica, figure de l'anarchiste terroriste, meurt, et David tombe dans la dépression puis méprise l'amour. Mais des révélations viendront changer la donne et David renaît à la fin de l'album.

Et alors, c'est bien joli les concepts albums, mais ça ne fait pas forcément un bon disque. Oui, effectivement, on pourrait trouver ça prétentieux, mais l'essentiel reste la musique. Et là, eh bien ça reste du Fucked Up, avec un morceau instrumental en ouverture, puis leur hardcore si particulier. Le premier vinyle est un peu moins rentre dedans que ce qu'on a pu entendre d'eux, avec une voix féminine qui entre en scène dès le second morceau, que j'ai trouvée un peu déstabilisante au début, mais qui apporte une certaine touche agréable de douceur (représentant Veronica).
La deuxième face est plus directe, des guitares aux mélodies noisy se succèdent (A Slanted Tone) et le chanteur, masse d'énergie, que l'on retrouve lors des concerts chaotiques du groupe, utilise toute sa hargne pour dominer ces guitares. Les guitares restent peu saturées, créant ce mélange si particulier de punk-rock noisy mélodique et de hardcore avec la voix de Damian Abraham.
Le troisième disque s'ouvre sur un morceau révélant un autre personnage, le narrateur Octavio, qui a sa part de responsabilité dans la mort de Veronica, morceau plutôt triste et prenant, assez mélodique. La seconde piste (Life in paper) parle à nouveau du rôle d' Octavio dans la mort de Veronica, et pose la question de la confiance, Who can I trust étant la phrase récurrente du morceau, pour en arriver à la conclusion : Nothing left for me to believe. L'ambiance reflète bien cette remise en question, de Dieu et des autres personnes. Cette troisième galette se termine sur A little death, alors que David se rend compte que l'amour l'a quitté, mais David reprend espoir. La musique est plutôt positive et on sent une certaine colère aussi.
Le quatrième disque est celui des révélations, à la fois de Viviane, l'ex de David, et d'Octavio, le narrateur, les deux ayant joué un rôle dans la mort de Veronica. Ici, les paroles sont fortement métaphysique, alors que la musique se poursuit dans la même lignée qu'auparavant, entre tristesse et joie. Dans le second morceau, le thème de Dieu revient avec Octavio qui regrette d'avoir voulu être Dieu, alors qu'il n'est qu'un idiot. Le dernier morceau est un happy end, David vieux, se remémore les moments passés avec Veronica comme ayant été les meilleurs de sa vie, le disque se terminant par « love will never die » et un morceau relativement calme, introspectif et joyeux.

En définitive sur les 80 minutes de musique de ce disque, on ne s'ennuie à aucun moment, et on a là véritablement un très bon album, doublé d'un concept narratif métaphysique parlant de thèmes universels comme la révolte, la mort, la dépression, l'amour. Mais le principal reste la musique, excellente, comme seul Fucked Up sait la faire. Même s'il ne faut pas chercher de riffs tubesques dans ce disque, ni de refrains accrocheurs à sing along, mais on ressent la volonté de faire passer quelque chose de l'ordre de l'émotion, entre colère, dépression et bonheur. Un grand disque.

Kronik : luke

Fucked Up

Plus d'infos :

Label : matador records

Site Web : lookingforgold.blogspot.com

Myspace : www.myspace.com/epicsinminutes

Site du label : www.matadorrecords.com


Kronik ajoutée le : 07/07/2011

Kronik cliquée : 3264 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Fucked Up

Fucked Up

"Couple Tracks"


Date de sortie : "2010"

Note : 4.5/5

Liste des commentaires :

bastien

Sage décision! Tu ne peux pas passer à côté de "One More Night"!

Posté le : 19.07.2011 à 00:06

Kevin

Je vais prendre le temps d'écouter la seconde partie

Posté le : 18.07.2011 à 23:26

luke

tiens, c'est marrant, j'ai eu la réaction inverse. Au début de l'album je me disais bof bof, c'est du Fucked Up comme on connait, et puis j'ai adoré le deuxième vynil, j'ai réécouté le premier et j'ai trouvé le tout vachement bien. Peut-être que enchaîner les 80 minutes de ce disque sans pause, c'est un peu lassant, mais difficile de garder une oreille attentive pendant tout ce temps. Je pense qu'il faut plutôt écouter une partie, puis l'autre...

Posté le : 15.07.2011 à 17:03

bastien

Encore faut-il qu'ils aient composé l'album dans un ordre logique, ce serait intéressant d'en savoir plus à ce sujet.

Posté le : 15.07.2011 à 13:48

Kevin

J'ai écoute l'album pas mal de fois en boucle et je dois dire que la première partie de l'album est à mon goût incroyable. Je trouve juste que la suite s'essouffle un peu et on a l'impression qu'ils étaient en manque d'inspiration pour finir l'album.

Posté le : 15.07.2011 à 11:29

bastien

Chronique très bien rédigée! J'aime bien le fait que le chroniqueur se soit vraiment bien renseigné au sujet de l'album. Bravo!

Posté le : 09.07.2011 à 16:19

Kevin

Je me réjouis de l'écouter

Posté le : 07.07.2011 à 16:46

bastien

HALLELUYAH!

Posté le : 07.07.2011 à 09:51

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com City and Colour

City and Colour

Bring Me Your Love

Mudweiser

Mudweiser

Holy Shit!

Nasty Idols

Nasty Idols

Boys Town

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 208

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 150

Slipknot

Total des votes : 136

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

Mumakil

Total des votes : 80

A Day To Remember

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Total : 15263 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 61

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

NATO

Total des commentaires : 19

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Total : 2318 commentaires