Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 763
Visiteurs actuellement sur le site: 25

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Live Reports

A Wilhelm Scream

Rentokill, Shadows of Defeat / Rentokill, No Good Men

02.12.09 / Werk 21 de Zürich - 03.12.09 / Warmaudio de Lyon

Flyer

Skartnak.com Mardi soir 1 décembre, la tête sur l’oreiller. « Demain je vais A Wilhelm Scream ! Demain je vais voir a Wilhelm Scream ! Demain je vais voir A Wilhelm Scream ! »

Mercredi 2 décembre, après une journée de cours bien chiante et 2h30 de bagnole, l’équipe habituelle, Ludo-Core, les potes et moi-même arrivons au Werk 21 de Zürich pour, je ne cesserai de le répéter, LE concert tant attendu de A Wilhelm Scream.

21h00, Shadows of Defeat entame son set. On a droit à du skatecore très bien exécuté. Les musiciens, le batteur notamment maîtrise totalement le style, même si celui-ci abuse légèrement de la double pédale. Malgré tout ça, j’avoue ne pas avoir été convaincue, peut-être un manque de charisme de la part du chanteur.

C’est ensuite au tour de Rentokill de venir chauffer la salle. J’adhère tout de suite beaucoup plus. J’avais déjà vu le groupe à plusieurs reprise en grande salle et avait déjà été séduite par ce quatuor autrichien, mais là, au premier rang de cette petite salle je me rend véritablement compte de l’ENORME potentiel de ce groupe. Musicalement, on a tout simplement un enchaînement de tubes, dont Discontent Industry, Primetime Killers, Step Over The Wall et j'en passe. Le chanteur (et guitariste) est totalement imprégné par ce qu’il dit (textes politiquement engagés, critiques des médias, etc.) et nous le fait ressentir avec ses tripes. Le bassiste saute dans tous les sens et le deuxième guitariste s’applique à gueuler ses cœurs et à poser ses riffs de la manière dont on l’attend tous quand on va voir un groupe en live, avec énergie, brio et le sourire aux lèvres. Rentokill ne fait pour l’instant que les premières parties mais, pour moi, ils ont clairement le potentiel pour devenir des headliners. Vivement la prochaine fois !

On se met en position, on se chauffe, A Wilhelm Scream va débarquer ! Les ricains arrivent à peine sur scène pour installer leur matos que le public est déjà surchauffé. Si vous n’êtes pas encore au courant, vous apprendrez qu’avec A Wilhelm Scream, il n’y a pas d’échauffement (je dis ça pour les éventuelles personnes qui auraient envie de se pointer au début de leur show avec une bière pleine), les musiciens auront à peine le temps de faire sonner la première note de Jaws 3, People 0, que c’est littéralement l’explosion dans le public. Tout le monde saute dans tous les sens, tout le monde secoue la tête, tout le monde ne peut s’empêcher d’agiter le doigt en imitant la dextérité de Mike, Trevor et Brian. Comme à leur habitude, ils ont le sourire jusqu’aux oreilles. Mike et Brian (nous étions de leur côté de la scène), tout en jouant à merveille les morceaux, chantent et « communiquent » avec les gens. Ça fait plaisir à voir !
Le chanteur a l’air assez absent, la scène étant assez petite, il se mettra parfois même derrière pour laisser place aux autres. Mais précisons qu'il fait son job et le fait bien comme à son habitude. Durant le set, on aura droit à deux chansons de leur nouvel EP, Australias et Skid Rock. Toutes deux des réussies, surtout Skid Rock avec le tapping introductif du bassiste. Les titres phares comme The Rip, The King is Dead, The Horse, I Wipe my Ass with Showbiz, 5 to 9, seront évidemment joués, parmi d’autres tout aussi appréciables (j’aurais pu mettre toute la setlist sous « titres phares »). Sur Famous Friends and Fashion Drunks, l’ambiance atteindra son apogée. Un jeune homme monte sur scène et décide de finir la chanson bras dessus bras dessous avec un des guitaristes, qui du coup ne pourra pas terminer la chanson. Le bassiste tourne son micro dans notre direction, pour finir par nous inviter sur scène pour chanter à ses côté (je suis aux anges). Fin de la chanson, distribution de gros hugs sur scène.
Petit tour par les loges et retour sur scène pour le rappel, les zicos ont l’air exténués (ah ben oui quand on saute dans tous les sens pendant 1 heure, faut pas s’étonner). C’est Built this City (on Debts and Booze) qui mettra fin au show. Il est temps maintenant pour nous d’aller distribuer des « amazing show ! » et des « thank you ! » et d'aller faire quelques clichés.

J’en avait déjà conscience avant, mais je me rends compte à ce moment là à quel point ces 5 gars sont reconnaissants auprès de leur public. Je ne compte pas les remerciements que l’on a reçu.

3h du mat, de retour sur l’oreiller. « Demain je vais revoir A Wilhelm Scream ! »

Et oui, on remet le couvert, 15h départ pour Lyon pour aller voir No Good Men, Rentokill et a Wilhelm Scream au Warmaudio à Lyon. C’est après avoirs mis pratiquement autant de temps pour trouver la salle que pour faire Genève-Lyon, qu’on arrivera enfin à destination, juste à temps pour le début du show. L ‘équipe Skartnak est cette fois composée de Le_mHu et moi-même (bah oui forcément !).

On commence avec No Good Men, groupe lyonnais qui envoie du bon punk-rock aux riffs accrocheurs. Bonne énergie pour tous les musiciens, dont le chanteur qui maîtrise très bien sa voix. Les musiciens sont apparemment des habitués des lieux et sont à l’aise dans leur rôle de première partie. Je ressors donc de ce premier concert agréablement surprise par ce groupe dont j’avais beaucoup entendu parler.

Rentokill prend place ensuite sur scène. Cette fois les gars parlent en anglais entre les chansons, c’est toujours cool de comprendre ce que les gens disent ! Je ne vais pas vous refaire tout le topo, c’était en gros tout aussi bien que le jour d’avant. C’est plutôt du côté du public, très peu expressif, que la jovialité manque, malgré les riffs hyper catchy et les refrains fédérateurs de Rentokill.

A Wilhelm Scream attaquera ensuite avec un Nuno (le chanteur) beaucoup plus présent et communicatif que le jour précédent. Le show sera de toute aussi bonne qualité, un poil en dessous pour moi, car le publique est beaucoup moins au rendez vous qu’au Werk 21. L’ambiance est tout de même là aux 3 premiers rangs. Ce soir, il y a même un petit troll des neiges, pour qui pogoter signifie se laisser littéralement tomber sur les gens , qui se promènera dans le public tout au long du concert. Pour en revenir à la musique, même set-list assurée, malgré des problèmes de guitare d’un des musiciens, de manière impressionnante. Quelques slams ratés, dont un qui m’a fait louper une chanson à cause d’un fou rire irrépressible et c'est déjà la fin du concert. Petit tour de salle pour entendre les avis. Tout le monde a été impressionné par l'énergie débordante de ces 5 marioles.

Bilan de ces deux derniers jours: j’ai des bleus partout, j’ai mal à la nuque, j’ai les oreilles qui bourdonnent comme c’est pas possibles et les cordes vocales complètement pétées. En d'autre termes, j’ai passé deux jours exceptionnels, pu entendre mes titres favoris (pas difficile quand on les aime tous) et serrer plein de mains de musiciens ultra doués.

« Eh mais Ludo, c’est pas possible autrement, il faut qu’ils viennent au Groezrock ! »

Live Report : Sandra

Ajouté le : 11.12.09

Live Report cliqué : 6317 fois

A Wilhelm ScreamA Wilhelm ScreamA Wilhelm Scream

Chroniques similaires :

No Good Men

No Good Men

"Everything Changes"


Date de sortie : 2008

Note: 3.5/5

No Good Men

No Good Men

"Raise From The Dead"


Date de sortie : 2006

Note: 3.5/5


Interviews similaires :

A Wilhelm Scream

A Wilhelm Scream

Réalisée le 15.05.12 avec Brian Robinson et Mike Supina



Live Reports des mêmes artistes :

Strung Out

Strung Out

A Wilhelm Scream, Hunted Like Thieves

Date : 16.08.16

Lieu : Dynamo Werk 21 - Zurich

Xtreme Fest

Xtreme Fest

NoFX, Converge, Bane, A Wilhelm Scream, Sick Of It All, Lagwagon, Raised Fist,...

Date : 01.08.14

Lieu : Parc Expo - Albi

Pennywise

Pennywise

Strike Anywhere, A Wilhelm Scream

Date : 03.05.10

Lieu : Dynamo - Zürich

Liste des commentaires :

ludo-core

Je suis une sorte de prophète...
Sinon nice report, ya pas à dire ils ont la classe!

Posté le : 14.12.2009 à 22:52

Sandra

La nouvelle est tombée! A Wilhelm Scream au Groezrock!

Posté le : 12.12.2009 à 11:43

Strike'Flow!

Bon notera juste que le chauffeur pour ces 2 soirs que c'était moi...
Au moins Ludo le cite à chaque fois...
Mais c'éest vrais les 2 concerts était cool... vivement leur retour au Groez...

Posté le : 12.12.2009 à 01:05

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Skartnak.com Scott Sellers

Scott Sellers

Being Strange

Kroniks
Krang

Krang

"Singalong"


Date de sortie : 2018

Note : 4/5

Darkrise

Darkrise

"Circles Of Failure"


Date de sortie : 2019

Note : 4/5

Run Up, The

Run Up, The

"Good Friends, Bad Luck"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

PFK, The

PFK, The

"Yeah"


Date de sortie : 2018

Note : 3/5

Circles

Circles

"Demo 2017"


Date de sortie : 2017

Note : 3.5/5

Woodwolf

Woodwolf

"Golden Road"


Date de sortie : 2018

Note : 3.5/5

Toutes les kroniks...

Interviews
Among Vultures

Among Vultures

avec Edmond


ajouté le : 27.03.19

Abraham

Abraham

avec Groupe


ajouté le : 08.05.18

Spanish Love Songs

Spanish Love Songs

avec Dylan


ajouté le : 02.04.18

Toutes les interviews...

Commentaires Skartnak.com

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 24

Long'I'Rock Festival

Total des commentaires : 18

Lamb Of God

Total des commentaires : 17

Good Charlotte

Total des commentaires : 14

Neurotic Deathfest 2010

Total des commentaires : 14

Groezrock Festival

Total des commentaires : 11

Hellfest 2008

Total des commentaires : 11

Propagandhi

Total des commentaires : 10

Alesana

Total des commentaires : 9

The Flatliners

Total des commentaires : 9

Sonisphere Festival

Total des commentaires : 9

The Tour of Nero 2008

Total des commentaires : 8

Gronibard

Total des commentaires : 8

No Use For A Name

Total des commentaires : 8

Maroon

Total des commentaires : 8

Total : 447 commentaires



Banner on Skartnak.com