Skartnak.com Skartnak.com

Visiteurs aujourdhui: 664
Visiteurs actuellement sur le site: 44

Skartnak Version

Bleu : Orange :

RSS Kroniks
Carnifex

Carnifex

Hell Chose Me


Pays : USA

Date de sortie : 2010

Note du kronikeur :

Skartnak

Très bon

Note des lecteurs :

SkartnakSkartnakSkartnakSkartnakSkartnak

Total : 14 notes

Style : Death Metal avec une minuscule touche de deathcore


Pour les Fans de : Impending Doom, The Breathing Process, Anima, Coldworker



Note cet album :

tetetetetetetetetete

Skartnak.com Carnifex : mot latin signifiant bourreau. Terme ô combien approprié pour ce groupe de San Diego, qui depuis sa formation en 2005 assène son deathcore tel le bourreau exécute les sentences de mort : avec brutalité et sans fioritures. Après un EP et deux démos, le groupe sort son premier album sur This City Is Burning Records, en 2007. Dead In My Arms contient déjà tout ce qui rend Carnifex si jouissif : une musique extrêmement énergique et dynamique, affichant des contrastes marqués entres parties rapides (souvent à base de riffs tremolo mélodiques) qui sont soient blastées, soit sur gros tapis de double-pédale (effet garanti), et passages plus efficaces et lourds (mosh-parts et breakdowns). On y trouve aussi des riffs plus modernes - un peu "metalcoriens" parfois -, qui apportent de la fraîcheur au tout (Hope Dies With The Decadent en est peut-être l'exemple le plus probant, à écouter ICI), ajoutant ainsi un ingrédient de plus à la parfaite recette qu'est Carnifex. De façon générale, l'album sonne à la fois très heavy et sulfureux avec pas mal de breakdowns et très incisif avec de nombreux passages bien speed, le tout servi par une production bien grasse et sale. Carnifex est un des trop rares groupes qui mélange à la perfection brutalité et efficacité : ça chie, ça groove, c'est pêchu, et le chanteur est excellent, alternant entre death growls et criard avec quelques (plutôt rares) variations plus ou moins gutturales (non il n'y a jamais eu de bree bree dans Carnifex). Bref, tout ça est un vrai délice.

Après la sortie de cet album, le groupe se retrouve sur des tournées plus conséquentes, en compagnie notamment de Whitechapel, With Blood Comes Cleansing et Emmure. Pendant cette période le groupe vit son dernier changement de line-up en date (changement de bassiste et de deuxième guitariste), signe sur Victory Records puis compose The Diseased And The Poisoned, qui sort en 2008. Le style du groupe n'a heureusement pas beaucoup bougé depuis Dead In My Arms et on y retrouve toute la saveur de Carnifex. Quelques changements sont toutefois à signaler : la production est plus propre, le tout sonne plus précis et "respire" un peu plus, même si le batteur blast plus qu'avant. Ce deuxième opus est un franc succès, et permet au groupe de tourner un peu partout dans le monde pendant un an et demi.

Les deux premiers albums peuvent être vus comme un diptyque. Dans Dead In My Arms, le locuteur parle d'une relation amoureuse qu'il a avec une fille instable qui l'emmène sur une chemin destructeur. A la fin de l'album, il la tue par désespoir : "I want to drown myself in the stillness of your eyes". Dans The Diseased And The Poisoned, il se retrouve complètement isolé et est hanté par ses cauchemars, ses souvenirs, ses regrets et ses rêves brisés : "These pages have become a mass grave for thought and reason. This hellish maze inside my mind, a vortex for the diseased and the poisoned". Ces paroles mystérieuses et volontairement lacunaires, empreintes de désillusions et de désespoir, proposent une approche psychologique intéressante, loin des thèmes impersonnels habituels.

Dans Hell Chose Me, les paroles sont maintenant entourées de la quelque peu usée polarité Paradis/Enfer. C'est avant tout un changement de vocabulaire en ce qui concerne les paroles, puisque les thèmes eux n'ont pas changé. Par contre, Carnifex propose une réorientation visuelle et musicale assez marquée, avec une approche plus "evil". La musique sonne maintenant moins moderne mais plus rapide et plus dense, avec une ambiance plus sombre et malsaine. Il ne faudrait pour démontrer cela qu'écouter le morceau-titre de l'album : quand, à 3'03, le chanteur répète avec sa voix d'outre-tombe "Hell Chose Me!" sur un riff pachydermique, on s'imagine déjà les sacrifices d'agneaux. Le reste de l'album ne dément pas ce constat et de nombreux passages à la brutalité écrasante pourraient être donnés en exemple, mais ce serait citer tous les titres ! Relevons quand même les débuts de Entombed Monarch, Sorrow Spell, The Scope Of Obsession ou The Liars Funeral qui défoncent tout sur leur passage. Quant aux sonorités "evil", citons le tapping à 1'37 de Hell Chose Me, la lead hypnotique de Sorrow Spell à 1'14 ou la fin de The Scope Of Obsession et son massif "My fall from heaven. The scope of obsession!". D'autre part, pas mal de riffs sonnent "blackened" (black metallisé donc) et ajoutent encore de la brutalité à l'album, comme par exemple By Darkness Enslaved à 2'51, The Scope Of Obsession à 0'42, Genocide Initiative à 0'13 ou encore The Liars Funeral à 0'42. Jamais les riffs de Carnifex n'avaient sonné aussi incisifs et acérés, et autant le dire : ça fait mal par où ça passe ! Et le batteur n'est pas en reste, au contraire ! Son jeu n'a jamais été aussi intense, il blast puissance mille et il fait fumer sa double-pédale comme jamais (presque trop en fait, d'ailleurs après les avoir vus en live je doute qu'il arrive à sortir ces tapis supersoniques proprement). Heureusement que le groupe n'oublie pas de distiller quelques passages plus frais là au milieu à l'aide de titres comme Dead Archetype ou Names Mean Nothing, même si cela reste clairement minoritaire par rapport à leurs deux premiers albums. Le seul véritable moment de répit de Hell Chose Me est le passage instrumental entamant Heartless. Ce titre commence par des délicats arpèges de guitare acoustique, avant que les guitares électriques viennent en renfort pour créer des bons riffs mélodiques qui m'évoquent carrément du In Flames de la grande époque. Profitez bien de la petite accalmie, car à 1'20 ça repart droit dans la face.

Carnifex a donc pris avec Hell Chose Me une approche sensiblement plus sombre et brutale. En contrepartie, le groupe a pas mal perdu d'efficacité et de relief. Même si on retrouve ces passages avec la double-pédale collée aux riffs syncopés sur pratiquement tous les titres, ceux-ci sont amenés d'une telle façon que je doute que ça fasse partir beaucoup de mosh. Pareillement, le groupe joue quelques breakdowns sur l'album mais ceux-ci sonnent tellement sombres que je serais surpris de voir du KDS là-dessus. De façon générale, le tout est plus condensé, moins frais et moins léger que sur les deux précédents albums. Bien heureusement, les compos sont toujours aussi énergiques et surtout ça déboite sévère ! Mais j'ai quand même tendance à penser que le groupe a rompu cet équilibre entre brutalité et efficacité et qu'il y perd au change avec un album moins facile à encaisser et qui se place peut-être dans une position un peu fragile : pas assez old-school pour plaire aux puristes, pas assez efficace pour plaire aux deathcoreux avides de mosh-parts. Qui sait, peut-être que Carnifex se débarrassera par la suite complètement de leur influence hardcore, à l'instar de groupes comme Job For A Cowboy, The Red Shore, Annotations Of An Autopsy, The Faceless ou Abigail Williams.

Kronik : Arnaud M.

Carnifex

Plus d'infos :

Label : Victory Records

Myspace : www.myspace.com/carnifexmetal

Site du label : www.victoryrecords.com


Kronik ajoutée le : 12/03/2010

Kronik cliquée : 4009 fois


:: Comment soutenir Skartnak.com ? (cliquez ici) ::
Soutenez Skartnak.com en cliquant sur cette annonce de notre partenaire www.cede.ch avant de passer commande pour n’importe quel article sur leur site.

Chaque personne qui aura cliqué sur ce lien et qui aura ensuite fait un achat sur le site de www.cede.ch nous fera créditer d’un petit pourcentage du montant total de sa facture.

Cet argent servira à nous autofinancer et à rembourser les nombreux frais que nous avons pour entretenir ce webzine et les mises à jour quotidiennes qu’il demande (frais d'hébergement, frais pour les envois postaux de cd’s entre nos différents chroniqueurs, frais de promotion, flyers, stickers etc…).

Votre soutien et donc indispensable afin de permettre à ce site de vivre et de durer ! Nous vous remercions donc de venir sur Skartnak.com et de cliquer sur une des bannières cede.ch présentes au bas de chaque kronik publiée sur note site avant d'aller passer une commande sur le site www.cede.ch. Cela ne vous prendra que quelques secondes et n’influencera pas le montant total de votre facture.

Il y a un moyen très simple d’être sûr que la commande est parrainée par Skartnak, il suffit de vérifier au moment de valider vos achats que l'adresse URL affichée sur votre navigateur comporte ce bout de code partner.cfm?pid=1136.

D’avance un grand merci pour votre soutien.
Cede.ch
www.cede.ch


Chroniques du même artiste :

Carnifex

Carnifex

"Until I Feel Nothing"


Date de sortie : "2011"

Note : 4.5/5

Carnifex

Carnifex

"The Diseased and The Poisoned"


Date de sortie : "2008"

Note : 2.5/5


Interviews du même artiste :

Carnifex

Carnifex

Réalisée le 21.03.12 avec Scott Lewis, le chanteur

Du même label :

Amber Pacific

Amber Pacific

"Virtues"


Date de sortie : 2010

Note : 3/5

A Hero A Fake

A Hero A Fake

"Let Oceans Lie"


Date de sortie : 2010

Note : 3.5/5

June

June

"Make It Blur"


Date de sortie : 2007

Note : 2/5

Silverstein

Silverstein

"A Shipwreck In The Sand"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Darkest Hour

Darkest Hour

"The Eternal Return"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Jungle Rot

Jungle Rot

"Kill On Command"


Date de sortie : 2011

Note : 3/5

Comeback Kid

Comeback Kid

"Through The Noise (live)"


Date de sortie : 2008

Note : 4.5/5

Arise And Ruin

Arise And Ruin

"The Final Dawn"


Date de sortie : 2007

Note : 3/5

Between The Buried And Me

Between The Buried And Me

"Colors Live"


Date de sortie : 2008

Note : 3.5/5

Voodoo Glow Skulls

Voodoo Glow Skulls

"Southern California Street Music"


Date de sortie : 2007

Note : 3.5/5

1997

1997

"Notes From Underground"


Date de sortie : 2009

Note : 4/5

Moros Eros

Moros Eros

"Jealous Me Was Killed By Curiosity"


Date de sortie : 2007

Note : 2/5

Liste des commentaires :

sickness

Un peu en retard, la vidéo de Sorrowspell, c'est par ici : http://www.youtube.com/watch?v=650vCXF6xEc&feature=av2n

Posté le : 19.08.2010 à 19:25

sickness

Merci les gars :) Faudra surtout par rater la date en juin! Carnifex - Veil Of Maya - Promethee, miam miam :P

Posté le : 08.04.2010 à 12:27

doltem

Stylée la chronique!! Monstre détaillée, t'as vraiment du aller chercher l'aiguille dans chaque morceau, chapeau! C'est vrai que c'est un très bon album, mais heureusement l'influence hardcore se ressent encore beaucoup, et j'espère qu'ils ne perdront pas en efficacité dans leurs prochains albums!

Posté le : 06.04.2010 à 00:18

FrieSen

Wow giga grosse kro j'avais pas enocre lu^^ bravo !

Groupe très sympa qui plus est.

Posté le : 31.03.2010 à 09:55

sickness

Le groupe a posté le clip de 'Hell Chose Me' aujourd'hui, ça se regarde par ici:
http://tinyurl.com/yzmg3rg

Posté le : 30.03.2010 à 18:32

Lucien

Et avec Promethee, s'il vous plaît :-)

Posté le : 12.03.2010 à 16:18

Edmond

Superbe la kro. J'ai adoré te lire. Bravo. Oui, ce "Hell choise me" est différent des 2 derniers albums, mais comme tu le dis, c'est tellement lourd et agressif! J'aime vraiment beaucoup cet album.
Je suis d'autan plus heureux de savoir qu'ils seront (enfin) en tête d'affiche le 17.06.2010 @ Dynamo Werk21.

Posté le : 12.03.2010 à 16:16

sickness

Lis au moins la conclusion alors ;)

Posté le : 12.03.2010 à 10:03

Dudaii

je suis ultra fan du layout de leur profile myspace :))

carnifex est un très bon groupe, mais désolé je n'ai pas eu le courage de lire ta critique.

Posté le : 12.03.2010 à 09:51

Ajout de commentaires :

Nom/Pseudo :

E-mail (Facultatif) :

Commentaire :


Code de confirmation (minuscules) :
Skartnak
Entrez le code de confirmation :



Skartnak.com Fear Before

Fear Before

S/T

Stick To Your Guns

Stick To Your Guns

Disobedient

Uncommonmenfrommars

Uncommonmenfrommars

Functional Dysfunctionality

Votes Skartnak.com

Hateful Monday

Total des votes : 463

One Ok Rock

Total des votes : 375

Kickback

Total des votes : 208

Winds Of Plague

Total des votes : 161

One Last Chance

Total des votes : 151

Slipknot

Total des votes : 137

Eskeype

Total des votes : 119

Meshuggah

Total des votes : 118

Promethee

Total des votes : 97

Origin

Total des votes : 92

A Thousand Years Slavery

Total des votes : 90

All Shall Perish

Total des votes : 87

Todos Destinos

Total des votes : 85

Blasted

Total des votes : 84

A Day To Remember

Total des votes : 80

Mumakil

Total des votes : 80

Requiem For Sirens

Total des votes : 72

Total : 15303 votes sur les kroniks


Comentaires Skartnak.com

Kickback

Total des commentaires : 77

Within Walls

Total des commentaires : 62

Slipknot

Total des commentaires : 57

Requiem For Sirens

Total des commentaires : 37

Morbid Angel

Total des commentaires : 31

A Thousand Years Slavery

Total des commentaires : 22

Winds Of Plague

Total des commentaires : 21

Dot Dot Curve :)

Total des commentaires : 20

A Day To Remember

Total des commentaires : 19

Millencolin

Total des commentaires : 19

Total : 2323 commentaires